Se rendre en France

Des mesures sanitaires s’appliquent à tous les voyageurs avant le départ et à l’arrivée sur le territoire français. De plus, des restrictions d’accès au territoire français existent en fonction du pays de provenance des voyageurs.

Est-ce que je peux venir en France ?

Cela dépend de la circulation du virus dans votre pays de départ.

Pour les ressortissants français qui arrivent d’un État-membre de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Royaume-Uni, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse, vous pouvez venir en France métropolitaine sans restriction sanitaire liée à la COVID-19. Pas besoin de test PCR.

Pour ceux qui arrivent de Bahreïn, Emirats arabes unis, Etats-Unis et Panama, en vertu du décret du 29 octobre 2020, les personnes de onze ans ou plus souhaitant se déplacer par transport maritime ou aérien à destination du territoire métropolitain depuis un de ces pays présentent à l’embarquement le résultat d’un test ou d’un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant le départ ne concluant pas à une contamination par la COVID-19.

Enfin, pour ceux qui arrivent des autres pays, en vertu du décret du 29 octobre 2020, les personnes de onze ans ou plus arrivant sur le territoire métropolitain par transport maritime ou aérien depuis l’ensemble des pays du monde à l’exception des Etats membres de l’Union européenne et du Bahreïn, des Emirats arabes unis, des Etats-Unis et du Panama qui ne peuvent présenter le résultat d’un test ou d’un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant le départ ne concluant pas à une contamination par la COVID-19 sont dirigées à leur arrivée vers un poste de contrôle sanitaire permettant la réalisation d’un tel examen.

Confinement de toute la France, avec des adaptations pour les seuls départements et territoires d’outre-mer, à compter de vendredi 30/10/2020

Le 28 octobre 2020, le Président de la République a annoncé le confinement du pays à compter du vendredi 30 octobre 2020 et a minima jusqu’au 1er décembre 2020. Tout le territoire national est concerné, avec des adaptations pour les seuls départements et territoires d’outre-mer.

  • Les déplacements non-essentiels (y compris le tourisme interrégional ou intra-européen) ne seront pas autorisés. Tout déplacement hors de chez soi devra être justifié par la production d’une attestation et des justificatifs correspondants.
  • Interdiction des rassemblements publics et des réunions privées en dehors du strict noyau familial.
  • Interdiction des déplacements inter-régionaux, à l’exception des retours de vacances de la Toussaint.
  • Fermeture des établissements recevant du public, notamment les bars et restaurants. Seuls resteront ouverts les commerces de première nécessité.
  • Les frontières intérieures à l’espace européen demeureront ouvertes et, sauf exception, les frontières extérieures resteront fermées. Toute personne arrivant sur le territoire européen devra cependant faire la preuve d’un test négatif.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la page correspondante sur le site du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

Voici en format .pdf, l’attestation de déplacement dérogatoire, le justificatif de déplacement professionnel et le justificatif de déplacement scolaire, que vous trouvez par ailleurs, dans différents formats, sur https://mobile.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement.

PDF - 39.6 ko
attestation de déplacement dérogatoire (30/10/2020)
(PDF - 39.6 ko)
PDF - 26.1 ko
justificatif de déplacement professionnel (30/10/2020)
(PDF - 26.1 ko)
PDF - 40.7 ko
justificatif de déplacement scolaire (30/10/2020)
(PDF - 40.7 ko)

Allègement progressif des mesures de lutte contre la pandémie, à moyen et court terme

Lors de son allocution du 24/11/2020, le Président de la République a annoncé un allègement des mesures, au vu de l’évolution de la situation sanitaire.

A partir du samedi 28 novembre matin :

  • Autorisation des déplacements pour motif de promenade dans un rayon de 20 kilomètres et pour trois heures. Toutefois, le système de l’attestation et le confinement adapté resteront en vigueur.
  • Les activités extra-scolaires en plein air seront à nouveau autorisées.
  • Réouverture de tous les commerces dans le cadre d’un protocole sanitaire strict, jusqu’à 21h au plus tard.
  • Pour les cultes, les offices seront à nouveau permis dans la limite de 30 personnes.

Des allègements supplémentaires seront annoncés dans les prochains jours, à la condition que les objectifs sanitaires soient atteints et selon des protocoles stricts. Ces nouveaux allègements seront mis en œuvre en deux temps

  • à compter du 15 décembre (levée du confinement et mise en place d’un couvre-feu de 21h à 7h, à l’exception des 24 et 31 décembre où la circulation sera libre, reprise des activités extrascolaires en salle ; reprise de l’activité des salles de cinéma, théâtres et musées)
  • puis à compter du 20 janvier (décalage du couvre-feu et réouverture des restaurants et des salles de sport ; reprise des cours, en présentiel, pour les lycées puis les universités).

Pays pour lesquels des restrictions d’accès s’appliquent

Si vous arrivez d’un pays autre qu’un Etat membres de l’Union européenne, Bahreïn, les Emirats arabes unis, les Etats-Unis et le Panama, vous ne pouvez venir en France que si votre voyage entre dans le cadre de l’une des dérogations suivantes :

  • Vous êtes ressortissant français (le cas échéant avec votre conjoint et vos enfants) ;
  • Vous êtes ressortissant de l’Union européenne ou ressortissant andorran, britannique, islandais, liechtensteinois, monégasque, norvégien, suisse, de Saint-Marin ou du Vatican, et votre résidence principale est en France ou vous transitez par la France pour rejoindre votre pays de nationalité ou de résidence (le cas échéant avec votre conjoint et vos enfants) ;
  • Vous êtes titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité, et votre résidence principale est en France ou vous transitez par la France pour rejoindre votre domicile dans l’espace européen ;
  • Vous êtes en transit de moins de 24 heures en zone internationale ;
  • Vous êtes membre de délégation en mission officielle, ou personnel d’une mission diplomatique ou consulaire, ou personnel d’une organisation internationale qui a son siège ou un bureau en France, le cas échéant avec votre conjoint et vos enfants ;
  • Vous êtes professionnel de santé étranger concourant à la lutte contre la Covid-19 ;
  • Vous êtes membre d’équipage ou personnel étranger exploitant un vol passager ou cargo, ou voyageant comme passager pour vous positionner sur votre base de départ ;
  • Vous assurez le transport international de marchandises ;
  • Vous êtes conducteur ou équipier d’autocar ou de train de passagers ;
  • Vous êtes membre d’équipage ou personnel exploitant un navire de commerce ou de pêche ;
  • Vous êtes étudiant titulaire d’un visa long séjour ou un visa court séjour (VCS) pour études ou stages ou venant pour moins de 90 jours d’un pays dispensé de VCS et vous pouvez justifier d’un lieu d’hébergement en France ;
  • Vous êtes professeur ou chercheur employé ou invité par un établissement d’enseignement ou un laboratoire de recherche français et vous vous déplacez à des fins d’études et d’enseignement ;
  • Vous êtes titulaire d’un visa long séjour « passeport Talent ».

Pour votre arrivée en France, vous devrez compléter et avoir sur vous 2 documents

  • Une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine. Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport avant l’utilisation du titre de transport et aux autorités en charge du contrôle aux frontières (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires).
  • Une déclaration sur l’honneur que vous ne présentez pas de symptômes de la COVID-19.

Ces documents sont téléchargeables en français et en anglais sur le site du Ministère de l’intérieur

Dans tous les cas les restrictions habituelles de voyage s’appliquent (visa, durée de séjour, etc).

Les documents autorisant le séjour en France qui auraient expiré entre le 16 mars 2020 et le 15 juin 2020 ont par ailleurs été prorogés pour une durée de 6 mois.

Attention, d’autres règles s’appliquent aux voyages vers et depuis les territoires d’Outre-mer français.

Pour plus d’information, consultez le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

En cas de questions sur les modalités d’application de ces mesures concernant l’entrée et le séjour en France, il est possible de s’adresser au numéro vert : 0800 130 000 (depuis les Pays-Bas : 0033 800 130 000)

Je voyage vers la France. Serai-je soumis à une quarantaine lors de mon arrivée ?

A partir du 7 novembre, toute personne arrivant en France en provenance d’un pays extérieur à l’espace européen doit présenter un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant le vol ne concluant pas à une contamination par la Covid-19.

Pour celles et ceux ne pouvant justifier à leur arrivée de cet examen négatif, un examen biologique de dépistage virologique sera réalisé à l’arrivée à l’aéroport. Si le résultat est positif, les autorités peuvent imposer une période d’isolement de sept jours.

Il est fait appel au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre les précautions sanitaires recommandées par les autorités.
En cas de questions sur les modalités d’application de ces mesures concernant l’entrée et le séjour en France, vous pouvez vous adresser au numéro vert : 0800 130 000.

Réduction du nombre de Thalys à destination de Paris

Attention : en raison du confinement en France, l’offre de trajets de train vers la France (THALYS) pour les prochaines semaines s’est fortement réduite.
Merci de bien vouloir consulter le site internet de THALYS pour plus d’informations.

Conseils aux voyageurs néerlandais : la totalité de la France en code « orange »

La totalité de la France est passée en code "orange" dans la typologie utilisée par les autorités néerlandaises, à compter du 14 octobre 2020.

Le gouvernement néerlandais conseille fortement aux voyageurs de retour aux Pays-Bas depuis ces zones d’observer une quarantaine de 10 jours. Les voyages non essentiels y sont déconseillés.

La situation pouvant évoluer, il est conseillé de suivre le site internet des conseils aux voyageurs (en néerlandais) ou de consulter la faq du ministère néerlandais des affaires étrangères (en anglais).

Couvre-feu en Belgique

Les autorités belges ont mis en place, avec effet à compter du 20 octobre 2020 et pour la durée d’un mois au minimum, un couvre-feu sur l’ensemble du territoire belge : entre minuit et 05h00 du matin, il est interdit de se trouver sur la voie publique sauf pour des déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels, le trajet entre le domicile et le lieu de travail et le transit par la Belgique pour rejoindre son domicile principal (source : https://www.info-coronavirus.be/fr/news/occ1610/). Dans certaines zones, le créneau du couvre-feu a été élargi par la suite. Il est désormais valable de 22h00 à 06h00 en Wallonie et dans la région bruxelloise.

Port du masque et covoiturage en France métropolitaine

Depuis le 20 juillet, le port du masque est obligatoire dans les lieux clos recevant du public ainsi que dans les lieux estimés pertinents par les préfets de chaque département, sauf les locaux d’habitation, en fonction de la situation épidémique locale.

Dans la situation actuelle, il est autorisé en France de voyager dans une seule voiture avec plusieurs personnes qui ne font pas partie du même foyer. Dans des situations pendant lesquelles la distanciation physique ne pourra pas être respectée, il est conseillé de porter un masque.

Dernière modification : 25/11/2020

Haut de page